APPEL A PROJET : « Je te vois en peinture »

Appel à projet Le Séchoir : A télécharger ici

 

APPEL A CANDIDATURE POUR L’EXPOSITION PEINTURE AU SÉCHOIR

DU 14 AVRIL AU 28 MAI

Réservé aux artistes vivants dans la région Grand Est ou en Alsace ou ayant un fort ancrage alsacien (formés dans les écoles alsaciennes, être né ou ayant vécu et créé en Alsace).

Le Séchoir, contexte​.

Le Séchoir est un centre d’art contemporain installé à Mulhouse au coeur d’une ancienne Tuilerie

2° Le Séchoir, dynamiques​.

Le Séchoir a la particularité d’être à la fois lieu d’exposition et lieu de création. A côté des 300 m2 d’espace dédié aux expositions collectives ou personnelles sont installés neuf ateliers d’artistes.

Le Séchoir est un lieu géré par une association et son projet est pensé et porté par un collectif d’artistes pluridisciplinaires.

Le projet du Séchoir est articulé pour permettre les mouvements en aller-retours entre les artistes résidents, les artistes associés, les artistes invités et le public, avec comme principe la mise en avant de la création artistique actuelle faite par des artistes vivants en Alsace ou ayant un fort ancrage alsacien (formés dans les écoles alsaciennes, être né ou ayant vécu et créé en Alsace).

3° Le Séchoir, Programme​.

Au cœur du projet du Séchoir il y a la volonté de mettre à disposition des artistes résidents ou extérieurs un outil de travail portant à la fois sur la création et sur la diffusion des œuvres.

Trois cycles d’expositions​ ont été prévus en 2017 : un cycle d’expositions collectives réunies sous l’appellation ​POSTURES​, un cycle d’expositions personnelles réunies sous l’appellation ​SOLO, un cycle de performance / rencontre réunies sous l’appellation ​TEXTURES​.

Ces trois cycles permettent au Séchoir d’avoir une ​activité artistique permanente sur dix mois et de réfléchir en terme de saison.

C’est dans le cycle Posture que s’inscrit cet appel à candidature.

POSTURES​.

Cycle d’expositions collectives autour de thématiques choisies par les artistes du Séchoir. L’idée est de proposer un panorama large de la création actuelle en accueillant des artistes qui ne sont pas forcément résidents du lieu. Les oeuvres exposées sont autant des postures individuelles – qui répondent à des questionnements plastiques mais aussi sociaux – qu’ un corpus pouvant avoir valeur universelle.

Appel à candidature

Exposition du 14 avril au 28 mai 2017. Vernissage le 14 avril à 18h30.

Curation : Sandrine STAHL – Scénographie : Mathias ZIEBA.

Nous vivons aujourd’hui à l’heure de la banalisation de l’image personnelle, de l’étalement de la vie privée où le « moi » nourrit jusqu’aux réseaux sociaux. Qu’en est-il de l’intime aujourd’hui ? Existe-t-il dans l’art aujourd’hui ? Dans la peinture en particulier ?

L’exposition « JE PEUX TE VOIR EN PEINTURE » s’appuie sur les écrits de Berrebi-Hoffmann Isabelle qui, ​dans « Les métamorphoses de l’intime. Repenser les relations entre le public et le privé au travail », Empan, 1/2010 (n°77), où elle montre que  » L’intime est une notion à la fois ancienne et moderne. (…) L’intime renvoie étymologiquement à un superlatif latin, « intimus », c’est-à-dire « l’intérieur de l’intérieur, ce qu’il y a de plus intérieur dans l’intérieur ». Aujourd’hui, l’intime ne serai pas le privé. (…) « Mais sa définition a évolué au cours des siècles (…), elle s’est profondément transformée depuis l’après-guerre (…). Ainsi, l’intime du Moyen Âge n’a rien à voir avec celui des Lumières, ou celui du xixe siècle (…) » L’intime et l’intériorité se redéfinissent de façon profonde (…). Elle défini l’intime et l’intériorité – en tenant compte de l’évolution de leurs sens au fil du temps – selon quatre définitions successives bien distinctes :

  • –  Le familier. C’est l’intime social, les amis intimes, le privé familial et amical.
  • –  Le caché. C’est l’intime construit par retranchement progressif de tous les espaces publics, celui qui échappe à la vue, celui de l’étymologie « l’intérieur de l’intérieur ».
  • –  Le subjectif. C’est le for intérieur, le libre arbitre individuel, la vie intérieure, l’imaginaire, la conscience intime.
  • –  Le personnel. C’est ce qu’il y a de plus unique dans l’individuel, ce qui est « uniquement privé » « .

    Les œuvres sélectionnées devront évoquer ces deux dernières définitions – le subjectif et le personnel – et révéler l’artiste autant que l’homme. Elles donneront à voir les traces que le peintre y laisse, ce que le peintre « a en propre par rapport à ce qui, dans la sphère privée, est commun, c’est-à-dire public » et à sa conscience individuelle ».

    Accepter de regarder une peinture, c’est accepter / supporter de voir l’artiste, de voir une part intime de lui-même, qu’il veut bien montrer – à travers le prisme de sa démarche artistique – pour dire et révéler quelque chose de personnel et profond, de manière consciente ou non mais délibérée. Ainsi, cet intime “individuel” peut prendre valeur universelle.

    Une peinture qui s’expose, qui touche, qui raconte, qui témoigne, qui émeut , qui pique, qui partage, suscite l’empathie, ou pas, en partageant l’intime aujourd’hui devenu public, en lui redonnant sa force poétique, c’est cela que le Séchoir souhaite montrer pour cette exposition.

Cette exposition est exclusivement réservée aux peintres quelque soit leur technique.

 

Pièces à fournir dans un seul dossier format pdf :

  • Votre curriculum vitae 2 pages A4 maximum
  • Votre dossier artistique présentant l’ensemble de votre travail (texte et/ou visuel) (4 pages A4 maximum)
  • Une présentation écrite du projet que vous présentez pour l’exposition (1 ou 2 pages A4 maximum) Cette présentation doit comporter : – le titre de l’œuvre, – l’année de réalisation, – un texte de présentation qui sera utilisé pour le livret d’exposition ( 15 lignes maximum)– les caractéristiques techniques (dimensions, matières et techniques, conditions requises pour la présentation de l’œuvre et le montage, moyens techniques à mettre en œuvre pour l’exposition de l’œuvre) – son prix de vente.
  • Un ou plusieurs visuels de la peinture ( ou les peintures) que vous présentez pour l’appel à candidature.

Date limite à l’appel : 12 mars 2017 minuit.

Adresse d’envoi : sandrine.stahl@gmail.com

Un comité de sélection se réunira et communiquera rapidement les résultats par mail.

Les artistes retenus recevront en pièce jointe les modalités ( règlement, les dates de depos des œuvres et décrochage, bulletin d’adhésion).

Le Séchoir ne prendra aucune commission sur les ventes mais demande aux artistes retenus de devenir membre de l’association pour couvrir les frais d’assurance.

Au plaisir de vous lire !

Sandrine Stahl

Présidente de l’association Le Séchoir.