APPEL A PROJET POUR :  » LA JAMBE  » exposition volume

Le Séchoir lance un appel à projet : A télécharger ici

APPEL A CANDIDATURE

EXPOSITION – VOLUME

 9 juin / 16 juillet 2017

LE SECHOIR

1° Le Séchoir, contexte​.

Le Séchoir est un centre d’art contemporain installé à Mulhouse au cœur d’une ancienne Tuilerie

2° Le Séchoir, dynamiques​.

Le Séchoir a la particularité d’être à la fois lieu d’exposition et lieu de création. A côté des 300 m2 d’espace dédié aux expositions collectives ou personnelles sont installés neuf ateliers d’artistes.

Le Séchoir est un lieu géré par une association et son projet est pensé et porté par un collectif d’artistes pluridisciplinaires.

Le projet du Séchoir est articulé pour permettre les mouvements en aller-retours entre les artistes résidents, les artistes associés, les artistes invités et le public, avec comme principe la mise en avant de la création artistique actuelle faite par des artistes vivants en Alsace ou ayant un fort ancrage alsacien (formés dans les écoles alsaciennes, être né ou ayant vécu et créé en Alsace).

3° Le Séchoir, Programme​.

Au cœur du projet du Séchoir il y a la volonté de mettre à disposition des artistes résidents ou extérieurs un outil de travail portant à la fois sur la création et sur la diffusion des œuvres.

Trois cycles d’expositions​ ont été prévus en 2017 : un cycle d’expositions collectives réunies sous l’appellation ​POSTURES​, un cycle d’expositions personnelles réunies sous l’appellation ​SOLO, un cycle de performance / rencontre réunies sous l’appellation ​TEXTURES​.

Ces trois cycles permettent au Séchoir d’avoir une ​activité artistique permanente sur dix mois et de réfléchir en terme de saison.

C’est dans le cycle Posture que s’inscrit cet appel à candidature.

POSTURES​.

Cycle d’expositions collectives autour de thématiques choisies par les artistes du Séchoir. L’idée est de proposer un panorama large de la création actuelle en accueillant des artistes qui ne sont pas forcément résidents du lieu. Les oeuvres exposées sont autant des postures individuelles – qui répondent à des questionnements plastiques mais aussi sociaux – qu’ un corpus pouvant avoir valeur universelle.

APPEL A PROJET

EXPOSITION – VOLUME

«  LA JAMBE »

Le Séchoir Mulhouse

9 juin / 16 juillet 2017

Aux artistes ayant un lien avec la région grand Est.

Tous types de matériaux acceptés.

Curation : Sandrine Bringard ( Sculpteure – céramiste – Mulhouse – le Séchoir)

Scénographie : Lisa Allegra (Designer – scénographe – Paris)

Les artistes sélectionnés y présenteront une sculpture, avec comme thématique  « la Jambe ».

« Je ne peux pas simultanément voir les yeux, les mains, les pieds d’une personnes qui se tient à deux ou trois mètres devant moi, mais la seule partie que je regarde entraîne la sensation de l’existence du tout.

Ceci est un des motifs qui m’ont fait faire « La Jambe ».

Mais ce qui comptait au moins autant, si non plus, c’était le désir, le plaisir physique d’avoir devant moi à une hauteur précise un pied d’une dimension précise, le genou à telle hauteur et le haut de la cuisse à ce point précis au dessus de moi, et ce qui comptait autant c’était l’angle , la direction du pied, de la jambe, de la cuisse avec, d’une manière, le genou comme point fixe.Par contre, la manière dont étaient modelées les différentes parties comptait très peu »

Alberto GIACOMETTI, Paris le 13 février 1960

Source : Pourquoi je suis sculpteur

Éditions Fondation Giacometti , Paris 2016.

«  LA JAMBE » 

Du haut de la cuisse au bout des orteils.

La sculpture est un arrêt sur image .Elle peut parler autant de son action posthume que de celle qu’elle peut engendrer.

La Jambe entraîne, de par sa présence, l’existence d’un tout. Étant une partie du corps, a elle seule, elle l’interroge tout entier.

Elle est le témoignage d’une posture, pouvant évoquer une intériorité, un inconscient une sensation, une attitude.

La Jambe sera notre prétexte pour interroger, questionner ou apporter des réponses à travers le volume.

La Jambe comme objet d’une direction.

La Jambe comme identité.

La Jambe comme présence, sensuelle ou non.

La Jambe comme passage d’un état à un autre.

La Jambe pour s’élever ou gravir.

La Jambe pour manifester et revendiquer.

La Jambe pour célébrer.

La Jambe pour se déplacer, migrer, dans une action de survie.

La Jambe comme pilier d’une performance.

Ou encore l’absence de celle-ci ou sa non-fonction.

Elle pourra être morcelable, cuisse, genou, pied…

Scénographie :

Lisa Allegra designer – scénographe : www.lisaallegra.fr

La scénographie sera dépourvue de socles (sauf si le socle fait partie intégrante de l’œuvre proposée).

Pièces à fournir  à Le séchoir  (LE TOUT DANS UN DOC PDF) :

curriculum vitae 2 pages A4 maximum

Un dossier artistique présentant l’ensemble de votre travail, texte et/ou visuel, 4 pages A4 maximum.

Une ou plusieurs photos de l’œuvre proposée pour l’exposition (ou son projet) avec une présentation écrite de 2 pages A4 maximum où vous préciserez, si besoin, les conditions techniques requises pour le montage.

Cette présentation doit aussi contenir :

      • le titre de l’œuvre, l’année de réalisation, dimensions, matières et techniques
      • un texte de présentation qui sera utilisé pour le livret d’exposition ( 15 lignes maximum)
      • prix de vente.Date limite à l’appel : 23 avril 2017 à minuit. Adresse d’envoi : bringard.sandrine@gmail.com