Concert : Duo eRikm & Anthony Pateras , musique improvisée

EN PARTENARIAT AVEC Météo – Mulhouse Music Festival
Samedi 14 octobre 2017 à 18h
Concert de « eRikm & Anthony Pateras »
musique électronique / musique improvisée.
Gratuit dans la limite des places disponibles.

© DR
Concert Le Séchoir
eRikm, Anthony Pateras

« Surexcitante affiche avec ce duo mettant en scène deux des plus volubiles et originaux acteurs de la scène expérimentale et improvisée internationale de ces quinze dernières années. Maître pianistique, fer de lance de
la scène australienne et compositeur émérite, Anthony Pateras représente le génie virtuose par excellence, fantastique touche-à-tout, avec une patte agitée unique, virevoltante et réellement secouée, chercheur sans fin de possibilités mêlant finesse et rentre-dedans salutaire… L’une des plus originales voix de la scène aventureuse musicale actuelle, capable de marteler son piano comme un “Harry Partch hardcore métal” et d’influer de la pure folie schizophrénique à ses particules électroniques. D’où cet étonnant duo avec eRikm, autre virtuose de la scène aventureuse française, trublion virevoltant aux platines et à l’électronique. Piano marteleur versus platines secouantes. » CCAM

CCAM le 19 octobre (http://www.centremalraux.com/) mais d’abord le 14 octobre au Séchoir !


http://www.erikm.com/
http://anthonypateras.com/

Chloé MONS en concert

Chloé MONS en concert au Séchoir

le samedi 23 septembre 2017 à 18h


Chloé MONS poésie expérimentale.

Chloé MONS est une artiste à part entière, sans concession, une chanteuse imprudente, rock’n’roll en diable et qui, surtout, n’emprunte que les contre-allées. Son dernier album ALECTRONA produit par Blixa Bargeld, le chanteur de Einstürzende Neubaten, a été encensé par la critique. Chloé MONS nous fera entrer dans son univers artistique, accompagné de Yann PECHIN, guitariste autant flamboyant qu’intimiste. Vous pourrez à cette occasion découvrir les courts métrages qu’elle a réalisés, notamment avec Richard Dumas.
Infos : www.lesechoir.fr et Chloe Mons
Payant : 15 euros / 10 euros ( étudiants, RSA, Chômeurs ).

Concert : TsuShiMaMiRe et Pj@MelloR

Six Six et Le Séchoir présentent :

• TsuShiMaMiRe (つしまみれ, J-Pop Noise, Japon)
https://www.youtube.com/watch?v=603FkEnMBOw

• Pj@MelloR (Rock, Mulhouse)
https://www.youtube.com/watch?v=gmCiL1DF2ao


Samedi 27 Mai 2017 au Séchoir – 25 Rue Josué Hofer à Mulhouse.

Ouverture des portes : 20h00
Début des concerts : 20h30
Fin des concerts : 23h00
Fermeture des portes: 23h30

P.A.F. 15€ tarif normal ; 10€ tarif réduit sur justificatif pour les chômeurs, étudiants, membres de Six Six et du Séchoir. Possibilité d’adhésion annuelle à Six Six sur place.


Parking gratuit à proximité. Les boissons extérieures ne sont pas tolérées.

RESTITUTION : CONCERT-PERFORMANCE ELECTRO DU GROUPE DANZAS

DANZAS, performance electro (FR).


SAMEDI 20 MAI 2017
18h 

Le Séchoir

Gratuit dans la limite des places disponibles.



DANZAS est un trio qui peut s’agrandir en fonction des projets. THOM LC (Arnaud Laumont)et Lucien Delaborde( Lu-x Delaborde), associés pour l’occasion à Arnaud Dieterlen (MOUSE DTC) mixent, triturent les mots et les sons, brouillant les pistes et les sens en fonction du lieu où ils agissent.



Cette performance sera la restitution d’une résidence de deux jours au Séchoir.
A découvrir absolument!



Dans le cadre des ATELIERS OUVERTS.
Infos : www.lesechoir.fr , www.ateliersouverts.net

Ateliers ouverts

Nous vous ouvrons nos portes dans le cadre de la

18 ème édition des Ateliers Ouverts en Alsace

les 13/14 mai et 19 et 20 mai


Vernissage des Ateliers Ouverts sur Mulhouse au Séchoir

Brunch le 13 mai 2017 à 11h30

avec un concert de Juliette Meyer et Yves Arques

Voix et petits instruments électro- analogiques

Le tout au milieu de deux superbes expositions :
Je peux te voir en peinture (exposition de peinture sur la thématique de l’intime) avec 17 artistes invités
E(x)ponyme (l’exposition de la radio Eponyme)

Artistes permanents

Artiste invité

 des amoureux d’art contemporain dans un lieu La Tuilerie, chargée d’histoire industrielle et artistique, et qui a pour objet de favoriser et promouvoir un pôle de création artistique à travers notamment l’ouverture d’ateliers d’artistes membres de l’association et l’organisation d’expositions, de workshop et de résidences, d’artistes membres ou non de l’association.

Concert Rock Electronique : GRAM_PASS au Séchoir

Le Séchoir : 29 avril 2017 :  GRAM_PASS, rock électronique (FR). 18h – Gratuit dans la limite des places disponibles.

Le Séchoir a le plaisir d’accueillir le 29 avril, dans le cadre de son cycle TEXTURES, GRAM_PASS, groupe colmarien, triturant les mots, les sons et les rythmes.
————————–————————–————————-
TEXTURES​.
En parallèle des expositions collectives et personnelles, l’équipe du Séchoir vous propose TEXTURES, espace artistique temporel consacré aux mots, aux images et aux sons, aux liens qu’ils entretiennent, à l’exploration de tous leurs constituants: sonorité, musicalité, idées /concepts qu’ils véhiculent, dans la perspective de ce que Bernard Heidsieck nommait, dès 1955, « poésie-action », « rendre actif » le poème en l’extrayant de la page et en le projetant physiquement dans l’espace. Passer de la page imprimée à une autre dimension.
De plus en plus la matière sonore prend place au coeur de la création actuelle et créée des nouveaux espaces poétiques, souvent mixés avec l’écriture ou les images. TEXTURES accueille des artistes qui se préoccupent de ces liens, qui réinventent l’écriture / création poétique en créant leur propre langage. avec une grande part d’improvisation.
————————–————————–————————-
GRAM_PASS.
Après une longue interruption, Pascal Jacquemin, parolier d’Alain Bashung et ex chanteur guitariste de Top Model, , revient sur scène accompagné de son fils Basile Jacquemin avec un nouveau projet : Gram_Pass. Ce duo, soutenu par l’utilisation de loops contrôlés en live, de basses chamaniques, de guitares déterrées, éthérées, turbo-fuzzées, d’une batterie déstructurée, virevoltante, tribale, vous emmènera sur les pistes sinueuses et oubliées de sa musique, où mondes invisibles et rêves éveillés ont tous les pouvoirs. Un univers atmosphérique, extrêmement libre et sans compromis.
Infos : ​http://gram-pass.webnode.fr

Week-end de l’art contemporain Grand Est

Le Séchoir vous invite à consulter tout le programme ici : https://versantest.org/agenda/week-end-de-lart-contemporain-17-au-19-mars-2017/

Parcours bus 2 / Départ de Strasbourg

9h : Rdv au CEAAC à Strasbourg / 7 rue de l’abreuvoir, Strasbourg
Expositions visitées :
CEAAC, Strasbourg : « En l’occurrence »
Musée Würth, Erstein : « De la tête aux pieds »
La Kunsthalle, Mulhouse : « In the echoes of my room – Ane Mette Hol »
Le Séchoir, Mulhouse : « Hors d’œuvre – carte blanche à Arnaud Knecht »
Espace Lézard, Colmar : « Substrat – Pascale Klingelsmchmitt
Ville de Sélestat : « Amalgame » de Tatiana Chevalier. En présence de l’artiste.
18h 30 : Retour prévu à Strasbourg

Lecture/ rencontre : Les Sublimes d’Albert Strickler et Dan Steffan

Lecture/ rencontre : Les Sublimes d’Albert Strickler et Dan Steffan

Lecture / rencontre autour des “Sublimes” d’Albert STRICKLER et Dan STEFFAN

dans le cadre de l’exposition Hors d’œuvre au Le Séchoir .
18 heures –

dans la limite des places disponibles et sur inscription uniquement sur contact@lesechoir.fr avec pour objet : Lecture rencontre.



Depuis les années 1980, le poète-écrivain alsacien Albert Strickler vit sur les hauteurs de Sélestat, à l’écart du monde mais au plus près de la nature. Cette nature qui offre à l’écrivain la matière de ces « riens somptueux » qui sont l’essence même de la poésie et de la vie.
Dan STEFFAN est une artiste-peintre et sculptrice, installée à Colmar.
Tous les deux ont croisé leur univers à l’occasion de l’édition de Les Sublimes d’Alsace : éloge des femmes cépages aux Éditions du Tourneciel, recueil de poèmes et dessins qui font le lien entre la féminité et le vin.
Albert Strickler lira ses textes et vous pourrez voir les œuvres de Dan Steffan tout en dégustant les vins de la famille Meyer de Blienschwiller.

Au plaisir des mots et des rencontres !

Le Séchoir


Dans la limite des places disponibles.

Inscriptions obligatoires sur contact@lesechoir.fr  avec pour objet : Lecture rencontre.

MICHEL CLOUP : concert le 25 novembre 2016

MICHEL CLOUP : concert le 25 novembre 2016

Dans le cadre de son cycle « TEXTURES » qui explore les liens entre texte, image et son, avec le soutien de la Fondation Partenariale Haute-Alsace, en collaboration avec le Service Universitaire d’Action Culturelle de l’UHA et le Noumatrouff, le Séchoir accueille Michel Cloup en duo.

MICHEL CLOUP

Chanteur / guitariste / machiniste hyper actif dans moult projets, on citera en vrac Diabologum, Expérience, ou, plus récemment , le groupe franco-américain Binary Audio Misfits, une floppée d’albums, de EP’s, d’apparitions diverses de l’Europe aux USA, Michel Cloup vient au Séchoir présenter son dernier opus « Ici et là-bas ». Un regard sans concession sur notre vie d’aujourd’hui.

Tarifs : 5€ Membre Hiéro / 7€ Prévente / 10€ Guichet – Invitation pour les étudiants auprès du SUAC – Maison de l’étudiant – Mulhouse.

Places limitées !

Réservation ici : Noumatrouff

capture-decran-2016-10-13-a-10-16-33

Lecture performance : Kai Pohl

Lecture performance : Kai Pohl

Le 13 octobre à 20h, lecture­ performance franco­-allemande de Kai Pohl (écrivain, poète performeur berlinois) et Bernard Umbrecht (écrivain et traducteur) à l’occasion de la sortie du livre « 1964 » chez Médiapop Editions.

Den 13. Oktober um 20 Uhr, Lesen Leistung frachtfrei – die Kai Pohl deutsch ist (Schriftsteller, Dichter der berlinische performeur) und Bernard Umbrecht (Schriftsteller und Übersetzer) anläßlich des Ausfuhr des Buches  » 1964  » bei Médiapop Editions.

En collaboration avec le SUAC de l’Université de Haute­Alsace.
evenement-kai-pohl
————————–————————–————————–——–
Des Infos sur Kai Pohl et sa présence dans le cadre de l’exposition Papier 3.0 au Séchoir et une bio faite par Médiapop :

KAI POHL « 1964 », Editions Médiapop

Kai Pohl est un écrivain, poète performeur berlinois dont le livre 1964 vient d’être traduit par Benard Umbrecht chez Médiapop Editions.

1964, le texte de Kai Pohl, qui porte en titre l’année de sa naissance, peut se lire comme un manifeste poétique. Il lie des cut-ups tirés d’Internet avec des notices biographiques, des voix intérieures et des lambeaux de conversation tirés du monde de l’illusion. Celle-ci, bien réelle, est née du manque de capacité à se le représenter autrement. Ce serait un signe de folie que de réclamer en hiver des raisins mûrs dit Marc Aurèle, ce qu’Épictète commente ainsi : « la dispute ne porte pas sur tel ou tel objet mais sur la question de savoir si nous sommes fous ou non ». Tout un programme de débusquer les chimères quand elles se cachent dans la normalité partagée. Kai Pohl dissèque la confusion de notre rapport au monde devenue camisole. Le lecteur est impliqué dans ce qu’il lit comme co-auteur du texte puisque co-auteur de la réalité de ce monde.
Kai Pohl reprend à son compte, comme Burroughs, cette définition: « L’écriture a cinquante ans de retard sur la peinture. Je me propose d’appliquer les techniques des peintres à l’écriture ; des choses aussi simples et immédiates que le collage et le montage. » (Brion Gysin, « Les cuts-ups s’expliquent d’eux-même », Œuvre croisée, 1976 :39).

Ici, avec la reproduction des feuilles corrigées du livre, est donné à voir le processus de création qui part de l’internet pour se retrouver à nouveau sur du papier. Ce processus à «trois mains» – écrivain, traducteur, éditeur – fait un écho indirect à « l’Oeuvre Croisée» de Burroughs et Gysin.

————————–————————–————————–——–
Au plaisir de vous voir!
L’équipe du Séchoir.

sans-titre

CONFÉRENCE le 2 avril 2016 à 16h30 : La sociologie de la sexualité

CONFÉRENCE le 2 avril 2016 à 16h30 : La sociologie de la sexualité

CONFÉRENCE dans le cadre de l’exposition AD LIBIDO

Le Séchoir

Samedi 2 avril à 16h30.

La sociologie de la sexualité.

Conférence de Patricia Legouge, docteure en sociologie, Faculté des Sciences Sociales de Strasbourg.

« Au-delà de savoir ce que font les individus, seul, à deux ou plus, dans leur chambre ou ailleurs, que nous apporte la sociologie de la sexualité ? En cheminant sur l’histoire de ce champ de recherche, en passant par les travaux de Gagnon, Foucault et les enquêtes les plus récentes, la sociologie révèle la dimension fondamentalement construite de la sexualité humaine, sa mise en musique. Si elle la désenchante, la désacralise, elle ouvre aussi de nouvelles pistes de réinvestissement des corps et des esprits. »

Patricia Legouge
Patricia Legouge

LE SÉCHOIR ACCUEILLE : LA RHEIN SESSION #8 – le 2 avril 2016 à 19h

LE SÉCHOIR ACCUEILLE : LA RHEIN SESSION #8 – le 2 avril 2016 à 19h

 

Reprise des Rhein Sessions organisées par l’Asso l’Essencerie et l’ami Moussa SY, en partenariat avec le FESTIVAL météo et Le Séchoir Mulhouse : ça se passera samedi 02 avril à partir de 19h au Séchoir, avec deux concerts d’ALBATRE et des mulhousiens de Micro_penis (Sébastien Borgo Ogrob, Alexandre Kittel, Claude Spenlehauer, François Heyer) ! ça risque d’être un peu fou… !

 

ENTRÉE GRATUITE  DANS LE CADRE DU FINISSAGE DE L’EXPOSITION AD LIBIDO  (+16 ANS) !

Le Séchoir



19h00 – MICRO_PENIS (FR)

C’est en ces termes que la formation mulhousienne se décrit :

« Anti-musique, improvisation dégueulasse, Jazz merdique, illettrisme, bave et crachat, pornographie musicale, exploitation de l’idiotie humaine, déficience mentale, déchetterie sonore ne respectant rien ni personne ».

Micro_penis existe depuis 2006. Le groupe est composé de Alexandre Kittel, François Heyer, Claude Spenlehauer et Sébastien Borgo. Il a à son actif deux Lps 33 tours produits par le label grenoblois Doubtful Sounds et un troisième disque par le label anglais Chocolate Monk.
Leur dernière création sortira courant 2016 sous couvert du label Doudtful Sounds..
Leurs disques sont distribués au Japon, aux État-Unis et à travers l’Europe.
Micro_penis crée une musique sans concession, se situant quelque part entre l’actionnisme, la poesie sonore et le bruitisme le plus sauvage. …

20h00 – ALBATRE (NL)

Gonzo ALMEIDA – Bass & electronic
Hugo COSTA – Saxophone & electronic
Phillip ERNSTING – Batterie

La musique d’ALBATRE est dépouillée de toute nature ornementale, sa vocation n’est pas de plaire. Elle invite tout simplement à une aventure humaine au travers de laquelle seule l’interaction est la substance souhaitée.
Les trois musiciens du groupe sont issus d’une micro scène d’artistes hollandais mêlant l’improvisation libre, la noise rock et le jazz. Ils improvisent, bricolent leurs bidules électroniques, changent d’humeur quand ça les chante… La batterie aime la frénésie et l’asymétrie rythmique, le saxophone passe d’un discours accablant à un murmure sibilant tandis que la basse soutient l’énergie du jeu tout en explorant de très larges champs sonores.
Nous aurons également le plaisir de découvrir une performance en live du vidéaste japonais 5UpLeft qui a rejoint le groupe pour leur tournée européenne en cours.

Partenaires: festival météo & le séchoir

58597_130474873783055_280392169_n

 

Projection vidéos/discussion avec André Lozano aka Loz

Projection vidéos/discussion avec André Lozano aka Loz

DANS LE CADRE DU WEEK END DE L’ART CONTEMPORAIN EN ALSACE

AVEC VERSANT EST, RÉSEAU D’ART CONTEMPORAIN  ALSACE

SAMEDI 19 MARS 2016 À 17 H

1385331_10151942555664308_2006130179_n

André Lozano est un artiste français, connu sous le pseudonyme de « Loz », intervenant dans de nombreux registres artistiques : art en ligne, arts plastiques, photographie. Il a collaboré en 2006 avec Thierry Fontaine et Elli Medeiros, sur le Hurloir, un projet où il développe une inversion des flux de l’information (à l’aide d’un stream radio) du sud vers le nord, c’est-à-dire qu’il met en relation sonore deux endroits éloignés du globe, comme Paris et Montevideo ou Genève et Erevan. Ce projet a été présenté au musée d’Art Moderne, au Palais de Tokyo et dans plusieurs festivals.

Son travail se base surtout sur la diversité et le partage. Loz met à disposition des espaces et des dispositifs dynamiques pour encourager l’interactivité et le travail collaboratif, aussi bien sur Internet (avec Provisoire.net) que dans la réalité (exposition « En Marge »), il est un précurseur des plateformes de socialnetworking

Liens :

Site

Facebook

Photos

Capture d’écran 2016-03-14 à 12.07.24

Performance » PETITE CHAPELLE  » PJ@MelloR en présence de Bruno CALI (soirée privée réservée aux membres)

 « PETITE CHAPELLE » de PJ@MelloR en présence du parrain du Séchoir  Bruno CALI –

SAMEDI 12 MARS – 20h –

LE SECHOIR – MULHOUSE

Le Séchoir est parrainé par Yoyo Maeght et Bruno CALI. Ce centre d’Arts en mouvement, situé à Mulhouse, a ouvert ses portes il y a un an et Bruno s’était engagé à y venir dès sa tournée finie. C’est donc avec grand plaisir que nous vous invitons à une rencontre avec Bruno Cali au Séchoir le samedi 12 mars à partir de 20h, dans le cadre de l’exposition AD LIBIDO. Vous pourrez ainsi visiter l’exposition et assister à « PETITE CHAPELLE », une performance improvisée de PJ@MelloR en présence de  Bruno Cali. Il s’agit d’une lecture d’un texte érotique construit à partir d’extraits de textes de chansons  de Bruno ou de PJ@Mellor et mis en musique de manière improvisée par les musiciens de PJ@MelloR, coutumiers du fait.12 mars

Complet.

 

Jerusalem in my heart, concert dans le cadre du festival Génériq

Jerusalem in my heart, concert dans le cadre du festival Génériq

JERUSALEM IN MY HEART
Canada / douceur orientale
À vivre avec les yeux.

Projet mystérieux du canadien d’origine libanaise Radwan Ghazi Moumneh, Jerusalem in My Heart mélange musiques arabes contemporaines avec de l’électro, des cordes, voix et machines. La vidéo en multi-projection intensifie leurs lives, qui sont rares, précieux, et à chaque fois différents.

Entrée libre . Ouverture des portes 18h concert 18h30.

Generiq
Concert Jerusalem in my heart

Capture d’écran 2016-02-23 à 09.16.00

Performances en lien avec l’exposition AD LIBIDO

Performances en lien avec l’exposition AD LIBIDO

– Vendredi 19 février à 18h30, vernissage « AD LIBIDO » avec une performance de Luna Moka (effeuilleuse burlesque) et une performance de Nallan

Du 1er au 29 février, ÉPONYME en FM.

– Samedi 20 février à 18h, Apéro-contes avec Eurgen et Stephane Jordan

“Histoires secrète de la bouche d’en bas”, mis en musique par Stéphane Jordan du groupe Rose Babylon.

– Tout au long de la journée , sur RDV, Workshop Tatouages avec Laurie Franck

– Vendredi 26 février à 18h, concert de Jérusalem in my hearth (musique et images super 8) dans le cadre du festival GÉNÉRIQ.

Conférences/ Rencontres en lien avec l’exposition AD LIBIDO

Conférences/ Rencontres en lien avec l’exposition AD LIBIDO

 

 

– Samedi 5 mars de 14h à 18h : Rencontre avec la libraire 47° Nord autour des livres érotiques et de l’Art érotique. Un “Enfer” au sein du Séchoir?

– Samedi 19 mars à 17h : Rencontre avec André Lozano aka Loz, projection vidéos et discussion.

André Lozano est un artiste français, connu sous le pseudonyme de « Loz », intervenant dans de nombreux registres artistiques : art en ligne, arts plastiques, photographie. Il a collaboré en 2006 avec Thierry Fontaine et Elli Medeiros, sur le Hurloir, un projet où il développe une inversion des flux de l’information (à l’aide d’un stream radio) du sud vers le nord, c’est-à-dire qu’il met en relation sonore deux endroits éloignés du globe, comme Paris et Montevideo ou Genève et Erevan. Ce projet a été présenté au musée d’Art Moderne, au Palais de Tokyo et dans plusieurs festivals.

Son travail se base surtout sur la diversité et le partage. Loz met à disposition des espaces et des dispositifs dynamiques pour encourager l’interactivité et le travail collaboratif, aussi bien sur Internet (avec Provisoire.net) que dans la réalité (exposition « En Marge »), il est un précurseur des plateformes de socialnetworking.

– Samedi 2 avril à 16h30 conférence de Patricia Legouge, docteure en sociologie, Faculté des Sciences Sociales de Strasbourg.

« Au-delà de savoir ce que font les individus, seul, à deux ou plus, dans leur chambre ou ailleurs, que nous apporte la sociologie de la sexualité ? En cheminant sur l’histoire de ce champ de recherche, en passant par les travaux de Gagnon, Foucault et les enquêtes les plus récentes, la sociologie révèle la dimension fondamentalement construite de la sexualité humaine, sa mise en musique. Si elle la désenchante, la désacralise, elle ouvre aussi de nouvelles pistes de réinvestissement des corps et des esprits. »

TEXTURES #1

TEXTURES #1

Des mots – Des sons – Des images – Performances

Au cœur de l’exposition 1+1 il y avait l’idée de la rencontre/confrontation entre artistes. Ceux qui y résident mais aussi ceux qui n’y sont pas. Ouvrir le lieu au public mais aussi mettre l’outil à la disposition d’autres esthétiques, démarches et questionnements. On parle ici de mise en lien, de mise en parallèle. Accrocher nos oppositions pour rendre lisible nos points communs. Afficher nos points communs pour révéler nos oppositions. On invite son double, son miroir, son opposé. On crée les conditions de l’aller-retour entre deux œuvres sans forcément d’explication de texte, pariant sur la force intrinsèque de chaque œuvre pour en créer une autre, révélant une dimension supplémentaire.

Certains artistes ont eu envie de pousser encore plus loin cette confrontation autour d’autres médiums, autour d’autres matières. L’utilisation des mots, de leur sonorité, de leur musicalité et des idées/concepts qu’ils véhiculent s’est imposée d’elle-même.

Le Séchoir vous propose le 18 avril, la première édition de TEXTURES, espace artistique temporel consacré aux mots et à l’exploration de tous leurs constituants, dans la perspective de ce que Bernard Heidsieck nommait, dès 1955, « poésie-action » : « rendre actif » le poème en l’extrayant de la page et en le projetant physiquement dans l’espace. Passer de la page imprimée à une autre dimension. Jeanette Zwingenberger rappelle dans un article sur la plasticité du langage (publié en 2012 dans la revue L’Observatoire de l’Art contemporain) que «la première guerre mondiale a généré le Manifeste dada (1918), qui, s’attaquant à la logique, aux comportements, aux discours, aux conventions de l’art et à l’idéologie politique qui ont provoqué cette tragédie européenne, entend ainsi faire tabula rasa de l’ordre établi du langage. L’avant-garde du XXe siècle abandonne le concept de la mimesis, la ressemblance avec le modèle et contribue ainsi à l’éclatement de l’unité de l’image, à laquelle est liée celle du langage. Figures et signes déconstruits sont alors compris dans leurs interactions et leur syntaxe interne, composant un nouvel espace hétéroclite, oscillant entre figuration et abstraction mettant en évidence une cartographie mentale, un processus artistique. (…)La langue avec laquelle nous sommes nés et que nous manions tous les jours, souvent sans y prendre garde, devient alors un espace concret, visible. Cette langue qui existe avant nous et dans laquelle nous nous inscrivons, cette trame qui nous traverse et nous contraint à l’exercice quotidien du chiffrage et du déchiffrage fait naître un espace artistique décalé par rapport à la soi-disant réalité et à ses automatismes, un espace peuplé de signes étranges et de paroles mystérieuses. Les différentes positions artistiques nous plongent dans l’espace sonore et énigmatique de la prime enfance, de « lalangue », selon le mot de Lacan, et nous font toucher la dimension sensorielle de l’intime. A chacun de vivre l’expérience subjective et d’inventer son espace imaginaire ».

Programme

Pour sa première édition TEXTURES s’appuie sur les artistes du Séchoir et leurs
invités dans la continuité de 1+1.

De 19h à 22h

Erik Fryd et Nicolà ARAMU
Performance : finissage en direct du poème graphique démarré lors du vernissage de l’exposition 1+1

De 19h30 à 21h30

Collage Boulevard (Madrid) – “Traverser les miroirs”- 19h30 – 45 mn
Groupe de Coco Bernard, invitée par Sandrine et Matthieu Stahl à venir faire découvrir son univers poétique sonore.

PJ@MelloR – Petite Chapelle – 20h30 – 45mn
Sandrine Stahl, André Maïo, Matthieu Stahl invitent à leur côté Guillaume Di Lelio pour une mise en textures sonores d’un texte de Coco Bernard, écrivaine madrilène. Une performance Petite Chapelle revisitée.

De 19h à 23h

Visite de l’exposition 1+1 et des ateliers du Séchoir

Entrée gratuite, sortie au chapeau

Radio EponYme sur la FM 103.4

Radio EponYme sur la FM 103.4

Du 23 février au 1er mars 2015, Radio EponYme est sur la bande FM 103.4, en direct live du Séchoir !

« Eponyme Transistor : Dialogues [Ré]créatifs »

Tout, tout, tout… Vous voulez tout savoir sur Le Séchoir, nouvel espace de création contemporaine à Mulhouse ? Mais qui sont ces artistes, ces Sécheurs et Sécheuses dont on entend parler depuis le début d’année ?

La web radio mulhousienne EpoNyme bouscule sa programmation et tente de vous répondre.
Sur la bande FM 103.4 du 23 février au 1er mars, toutes ses émissions seront programmées autour des artistes du Séchoir.
Chaque jour, 2 artistes seront derrière les micros de la radio. Radio EpoNyme propose d’entrer dans leur univers créatif: une semaine de programmation spéciale… des échanges et des interactions, des rencontres et des débats, des créations sonores et artistiques… Affiche-EponYme-103.4-FM

Une manière décomplexée de découvrir l’art à Mulhouse…

Alors connectez vous et restez à l’écoute sur le 103.4 de la bande FM !

« Eponyme Transistor : Dialogues [Ré]créatifs »
du 23 février au 1er mars 2015
 
 
 
 
 
 

Quelques clichés des Sécheurs aux micros de Radio Eponyme