Évènements durant l’exposition Tirage(s) : Lectures

Hélène BOURDEL
25 novembre 2018 – 16h

Rencontre-lecture avec Hélène BOURDEL, à l’occasion de la parution de son livre
“ Catalogue d’une exposivie ” – Jérome de Bentzinger Éditeur. C’est le roman d’un jeune artiste, depuis les pulsions créatrices et les rêves d’adolescent, les difficultés et les déceptions de l’école d’art, jusqu’aux ruptures familiales et sentimentales… Mais c’est aussi un catalogue d’exposition et l’occasion de réflexions, lyriques ou sarcastiques, sur l’art et les artistes !
Le roman est situé dans la région mulhousienne et dans ses lieux artistiques.
Hélène Bourdel, née et grandie en Languedoc, établie aujourd’hui en Alsace, a enseigné les Lettres, publié quatre livres pour enfants, des dizaines et des dizaines d’articles pour des journaux associatifs et pour un site internet et de nombreuses nouvelles.

Nimrod BenaMichele Caranove
8 décembre 2018 – 16h

“ Le baobab & la rose ”, livre d’artiste publié par la Galerie du Bourdaric à Vallon Pont d’Arc, est un recueil de poèmes écrits par NIMROD et illustrés par Michèle CARANOVE, fraîchement installée au Séchoir. Cette belle rencontre artistique a généré un bel objet à écouter, lire et regarder.
Nimrod est un poète, essayiste, rommancier, né au Tchad. Il enseigne la philosophie à l’université de Picardie. Publié chez Actes Sud, ll dit « écrire le français depuis les rivages de son étrangeté » et déclare « qu’il est temps de considérer le français comme une langue africaine ». Il a reçu en 2008 le prix Édouard-Glissant.
Michèle CARANOVE travaille exclusivement à l’encre et aux plumes SERGENT-MAJOR

Eurgen Conteuse
16 décembre 2018 – 18h

A l’occasion du finissage de l’exposition BAIE DES TREPASSES – ISOLA ROSSA, Delphine GUTRON et Sandrine STAHL invitent EURGEN, conteuse et photographe, à dire des textes érotiques en regard (ou pas) aux œuvres exposées. Réservé aux adultes.

Eurgen se présente ainsi : “J’ai commencé par la photographie, il y a un siècle environ, c’était ma manière de regarder le monde, d’en comprendre les angles, de le déshabiller. A l’époque, j’aimais plutôt le silence. Mais un jour cela ne m’a plus suffit, j’avais envie d’en dire plus et surtout d’en rire. Un heureux hasard de la vie m’a permis d’entrer dans une école de clown puis de rencontrer une autre clowne puis de monter un duo de clownes. (…) Un jour, je me suis trouvée à raconter en public. J’ai vécu une révélation presque mystique. J’ai vu dans les yeux des gens qu’ils étaient avec moi. Alors j’ai décidé de continuer. Alors qui suis-je ? Une photographe ? Une clowne ? Une conteuse ?
Peu importe, seule compte l’histoire que vous entendrez, j’espère qu’elle vous plaira.”
SORTIE AU CHAPEAU pour l’artiste.