PÉRÉGRINATIONS , exposition collective d’un workshop réalisé par Oriane BLANDEL avec les photographes des ateliers publics de la HEAR

Le Séchoir présente

PÉGRINATIONS est la reprise in situ d’un workshop réalisé par Oriane BLANDEL en 2015, avec les photographes des ateliers publics de la HEAR : Zohra Benaï, Mathilde Caërou, Catherine Ely-Marius, Olivier Erhard, François Khachoyan, Vito Legname, Sébastien Maurer, Didier Roche, Alain Second

L’exposition « Pérégrinations » présente 12 cadavres exquis de photographies. Les images sont utilisées comme des mots et forment un autre langage. Reliées les unes aux autres, par choix mais cependant de manière intuitive, elles tracent une histoire ou tournent autour d’une problématique précise. La photographie est ici abordée comme un « morceau de réalité » que l’on a extrait, pour en dire autre chose.

Comme des impressions fugitives, « Pérégrinations » cherche à exprimer les émotions ressenties face au réel, dans un autre langage, spontané, libéré des conventions photographiques.

La photographie ici n’est ni esthétisante, ni engagée, ni documentaire et ne relate d’aucun fait réel. Elle se construit d’elle même, elle est outil que l’artiste utilise pour s’exprimer. Le photographe dessine, peint. Il dit et raconte ce qu’il ressent. Il choisit de montrer ou cacher le détail qui lui déplaît. Il construit d’après le réel mais le transforme et le manipule pour en donner une vision toute autre, la sienne.

De ces cadavres exquis, on retient un témoignage d’une société mélancolique, un sentiment d’angoisse et de solitude. Décadence. Au bord du gouffre, la chute est inévitable.

affiche