LOGO_SÉCHOIR_NEW.png
fleche.gif

L'AGENDA

Date par date

Retrouvez nos évenements sur Facebook

 

8, 9 et 10 février 2019

Festival GéNéRiK au Séchoir

Dans le cadre du Festival GéNéRiQ le Noumatrouff s’associe au Séchoir pour y installer du vacarme, du tumulte sonore et artistique au coeur de la Ville et de son passé industriel. Concerts, performances, installations et oeuvres picturales se croiseront, s’entrechoqueront et feront trembler les murs à coup de bruits, sons et images. Un vacarme résolument curieux, joyeux en phase avec le lieu et la ville. MAKE NOISE NOT WAR.


 

CONCERTS / PERFORMANCES

Vendredi 8 février
18h00 ouverture public

18H30 vernissage exposition VACARME(s)
19h Concert DEATH VALLEY GIRLS https://generiq-festival.com/artiste/death-valley-girls/

Samedi 9 février
14h ouverture public Accès exposition VACARME(s)
16h Performance BUSER/FRIEDMANN/GACON http://www.lesechoir.fr/architecture-sonore/
17h Performance Sebastien Borgo aka Ogrob https://www.discogs.com/artist/1500192-Ogrob
18h Performance Julien PAUTHIER http://www.lesechoir.fr/julien-pauthier/

Dimanche 10 février
14h ouverture public Accès exposition VACARME(s)
16h Petite Chapelle by Pj@MelloR feat SINED
Performance pour deux guitares, deux basses et un violoncelle.
https://www.facebook.com/PjMelloR-178675772168/

EXPOSITION VACARME(S)

Vendredi 8 de 18h à 21h

Samedi 9 de 14h à 20h

Dimanche 10 de 14h à 18h

VACARME (s. m.)[va-kar-m'] (in Le LITTRE)
1. Grand bruit, grands cris.
2. Grand bruit fait dans une querelle.
3. Fig. Clameur publique.
Synonymes: aubade, bacchanale, barouf, bastringue, bazar, bordel, boucan, boulevari, bousin, bruit, bruit éclatant, cacophonie, chabanais, chahut, chambard, charivari, clameur, cri, désordre, fracas, pétard, raffut, ramdam, sarabande, tapage, tapage nocturne, tintamarre, tohu-bohu, train, tumulte.

Des fois pour se faire entendre, pour créer un intérêt, accrocher l’oreille et l’oeil, il faut du vacarme, du barouf, du boucan, du bordel, un cri, un tumulte.
VACARME(s) c’est exactement ça, un cri, un tumulte d’images, de sons, d’expressions.  Pendant trois jours, le Noumatrouff s’associe au Séchoir pour proposer dans le cadre de GéNéRiQ une exposition bruyante. Peintures et dessins se croisent avec des installations, des performances, le tout entrecoupé  de courts silences. Make noise, not war. Par les temps qui courent, cela fait sens

Peintures, dessins, photos… :
CHENI, Sandrine STAHL, Matthieu STAHL, André MAÏO, Barbara Farina, Denis SCHEUBEL, EURGEN, Mathias ZIEBA, Heidi Khül

Installations:
Sébastien Borgo aka BORGO,
ARCHITECTURE SONORE (Markus Buser/Bruno Friedmann/Claude Gaçon),
Julien PAUTHIER,

 
 

1 mars au 14 avril

  • Facebook

Exposition collective « Tire-moi le portrait »

Une curation de Sandrine et Matthieu Stahl.

Vernissage le 1er mars à 18h.

 

Exposition collective autour du portrait, qu'il soit "auto", de groupe ou pas. A l’heure du selfie narcissique généralisé, la question de la place du portrait dans la création aujourd’hui se pose. Dans le choix des oeuvres, il n’est donné aucune préférence à un médium ou style. Pourvu que l'on ait l'ivresse des sens en s'adonnant à la portraiture.


“Tout portrait se situe au confluent d'un rêve et d'une réalité.”
(Georges Perec - “La vie mode d'emploi”)

Exposition “Enfin libres”

André Maïo - Christian Krieg - Boris Wassilikow

  • Facebook

Vernissage le 1er mars à 18h.


" L'Homme est né libre et partout il est dans les chaînes" J.J.Rousseau.

Sans autre contrainte que soi même et son environnement. Trois individus différents acceptent de se rencontrer pour peindre ensemble. L'un a invité les deux autres. Boris WASSILIKOW et Christian KRIEG ont la particularité de présenter des troubles autistiques, ils fréquentent les ateliers artistiques des Papillons Blancs.  André MAIO loue un atelier au Séchoir. Des rencontres enjouées et colorées. Des symboles signifiants ou signifiés émergent. La proximité, temporelle, physique, émotionnelle fait sens. Le plaisir de gribouiller sur la partition dissonante du temps qui passe.

"Nous avons l'Art pour ne pas mourir de la vérité" F.Nietzsche.

Un battement d'ailes de papillon

  • Facebook

Photographies de Christian Haeffelé, René Frey et Amokrane Saher, accompagné par Eddie Prot.

Vernissage le 1er mars à 18h.

 

Les photos exposées sont la partie visible de la rencontre entre trois ouvriers de l'ESAT (Adapei Papillons Blancs) de Pfastatt et d'un photographe dans le cadre d'un projet d'initiation à la prise de vue.

Lors de ces bouts de chemin parcouru ensemble, ils ont figé le monde quand bon leur a semblé, le temps d'un battement d'ailes de papillon.

1 mars

Marathon des illustrateurs

  • Facebook

De 18h30 à 21h, A l’occasion du vernissage de l’exposition “Tire-moi le portrait”, le Séchoir accueille un marathon des illustrateurs: Fanny Delqué, Laurence Mellinger, Lili Terrana, Anne Zimmermann, Iva Sintic, Joan, Cyrille Meyer, Bearboz, Vincent Vanoli, Nicolas Blind et Alexandre

Gimbel. Il s’agira pour eux de dessiner un portrait suite à une lecture par quelqu’un du public d’un petit texte court décrivant un personnage connu ou moins connu, sans citer son nom. Les dessins obtenus seront intégrés à l’exposition et la performance filmée.

16 et 17 mars

Week end de l’Art contemporain en Alsace

A l’initiative de Versant Est, le réseau des lieux et structures d’Art Contemporain en Alsace, vous pourrez parcourir l’Alsace en bus.
Le 17 mars, le Séchoir accueillera un bus dans le cadre des parcours organisés par Versant Est.
Toutes les infos sont sur le site de Versant Est (versantest.org).

 

26 avril au 26 mai

Exposition collective "Mise au vert"

Une curation de la Double Clique.
Appel à projet à consulter sur le site du Séchoir.
   

Vernissage le 26 avril à 18h.

"La nature n'est qu'un dictionnaire, répétait-il fréquemment. (...) Les peintres qui obéissent à l'imagination cherchent dans leur dictionnaire les éléments qui s'accommodent à leur conception; encore, en les ajustant avec un certain art, leur donnent-ils une physionomie toute nouvelle. Eugène DELACROIX (via Baudelaire)

A l’heure du réchauffement planétaire et des enjeux climatiques, il est intéressant de se poser à nouveau la question de l’importance de la nature et particulièrement du monde végétal comme source d’inspiration de la création artistique. Comment aujourd’hui, dans un monde informatisé, connecté, une mise au vert des démarches artistiques peut se révéler pertinente pour dire cette nouvelle modernité?

Exposition “Fleurs, fleurs, fleurs”
de Sara Vercheval

Vernissage le 26 avril à 18h.

L’histoire commence avec une fleur et finira avec une autre.

Balade molle et docile.

Des fleurs, toujours.  

Dans cet endroit : ça va.

C’est calme, c’est tranquille.

L’apparente tranquillité

La surface plane

La surface molle

Le silence parfait

Un sourire surfait

18-19 / 25-26 mai

ATELIERS OUVERTS

Les artistes du Séchoir ouvrent leurs ateliers dans le cadre de la manifestation régionale ATELIERS OUVERTS (www.ateliersouverts.com) de 14h à 20h. L’occasion de mieux pénétrer l’univers artistique des Sécheurs et Sécheuses.

18-19 / 25-26 mai

TEXTURES

Du son, des images, du texte, le tout qui se brasse, se télescope, se croise et se rencontre. C’est le principe de TEXTURES. En plus de Julien Pauthier et Architecture sonore (artistes résidents), vous pourrez découvrir le travail mené par Samuel Colard et sa classe d’expérimentation du Conservatoire de Mulhouse. D’autres artistes seront aussi de la partie.
Infos complètes sur le site du Séchoir à compter d’avril.

 
 

8 juin au 7 juillet

Exposition “DISCIPLINE”

dans le cadre de la biennale MULHOUSE 019

Discipline

Curation Pablo Stahl et Vincent Lo Brutto

VERNISSAGE : LE SAMEDI 8 JUIN À 18H30.

A l’occasion de la biennale MULHOUSE 019, le Séchoir a proposé à deux jeunes diplômés de la HEAR, Pablo STAHL et Vincent LO BRUTTO, une carte blanche avec comme seule contrainte que tous les artistes exposés soient issus de cette école. Ils ont imaginé et construit “DISCIPLINE”.

Discipline.
Une œuvre d’art doit-elle prendre place dans un univers à contrainte ?

Dans le cadre de Mulhouse 019, Pablo Stahl et Vincent Lo Brutto, étudiants à la HEAR Mulhouse, proposent l’exposition « Discipline ». Cette exposition réunit au Séchoir douze étudiants, tous ayant un lien avec la HEAR Mulhouse (actuels ou anciens étudiants).
L’exposition « Discipline » rend compte des différentes propositions d’artistes à la problématique : « une œuvre doit-elle prendre place dans un univers à contraintes ? »
Cette question a pu être abordée de plusieurs manières: la définition de « contrainte » est d’autant plus large qu’elle apporte des pistes de réflexions infinies. Le terme

« Discipline » se veut autoritaire et cherche à définir la justesse propre à tout artiste.
Qu’elle soit artistique, formelle, théorique, plastique, thématique, politique ... Il semblerait que la contrainte soit le moteur de la création.

Les artistes exposés :

Lena Beckerich

Neckar Doll

Ange-Frederic Koffi

Léa Kreitmann

Katarina Lanier

Gilda Laucher

Nahrae Lee

Vincent Lo Brutto

Julia Mancini

Emmanuel Michaud

Nina Savey

Pablo Stahl.

 
 

20 septembre au 27 octobre

Exposition collective

"Tu veux que je te fasse un dessin ?"

Tu veux que je te fasse un dessin ?

Curation Sandrine Stahl

“Un​​ dessin est simplement une ligne qui fait une promenade”. Paul KLEE
Au XX siècle le dessin a été un terrain d’expérimentation et un nouveau champ d’investigation artistique. Des artistes comme Klee, Miro, Picasso, Matisse, Alechinski, Dubuffet, Hartung ou Twombly ont sorti le dessin du carton à croquis pour en faire un véritable langage et outil pictural.
Aujourd’hui toujours ce médium s’affirme en discipline dans la pratique des artistes comme en témoigne chaque année le salon drawing now Art fair.

L’exposition " Tu veux que je te fasse un dessin ? " réunit ici, 23 pièces d'artistes hétéroclites pour qui le dessin est le résultat d’une démarche, d'une réflexion, d'une écriture, d'un langage ou d'un processus de création à lui seul.
Cette proposition a pour ambition de montrer, de façon non exhaustive évidement, la place que peut, aujourd'hui encore, occuper le dessin dans les processus de création dans bon nombre de pratiques artistiques.
Et au final, " Tu veux que je te fasse un dessin" nous promène sur des lignes et des histoires bien personnelles.


Artistes exposés : (POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUEZ SUR LE NOM DE L'ARTISTE)


Lisa Bonvalot
François Bruetschy
Vincent Campos
Michele Caranove
Philippe Cavaleri
Aurélien Finance
Vincent Gallais
Claudine Gambino
Valérie Hendrich
Christophe Kaiser
Sophie-Dorothée Kleiner
Marina Krüger
André Maïo
Céline Martin
Eric Meyer
Bernard Mouret et Marion Mouret
Camille Nozay
Liliane Pierrot
Sandrine Stahl
Helene Sturm
Davy Toussaint
Marie-Charlotte Urena
Juliette Vergne

Exposition "La Tour d'Y Voir "

Cheni

Installation de Bernard Tyrlik-Chéni

Vernissage le 13 septembre à 18h30 en parallèle de l'exposition Tu veux que je te fasse un dessin.

"La TouR d’Y Voir est une installation Cheniale qui predispose par l’interrogation introspectrice le regard des regardeurs par une distanciation entre le faire, en cours, et le voir, en cours. Dans une reconstitution integree par l’éphémère de La SourcE et la resUrgence, par une redisposition optimale des elements chromatophiles sélectionnés, par une mouvance circulaire opératoire et par une assise centrale conforme.
Cheni se place au milieu du centre en matérialisant l’ espace opératoire par un hexagone reproducteur aux parois corpetalonnes. Et pendant une parenthèse temporelle structuree se concoit avec des mesures adequates assumées une serie exhaustive d’œuvres totales qui syncretisent temporairement le pouvoir du vouloir."

CHENI

 
 

8 novembre au 15 décembre

L'ÉVÈNEMENT DE FIN D'ANNÉE !

Exposition collective En couleur

Du 9 novembre au 15 décembre 2019

 

COMMISSAIRE D'EXPOSITION

CALI



CALI INVITE SES AMIS ARTISTES POUR L'OCCASION !

Artistes invités :

- Jean Michel Arnaud
- Paul Béranger
- Leonard Bullock
- Roger Cosme Esteve
- CharlElie Couture
- Emmanuel Da Silva

- Delphine Gutron

- André Maïo
- Matthieu Stahl
- Sandrine Stahl


" Le plus précieux dans la création picturale, c'est la couleur et la texture. Elles constituent l'essence picturale que le sujet a toujours tuée."
Kasimir Malévitch.

Vernissage le 8 novembre à 18h 30.
Rencontre avec Cali et les artistes sur une date ultérieure. Affaire à suivre.

Plus d'info ICI

 27 novembre  16h -18h

Rencontre-conférence MICHEL PASTOUREAU pour la sortie de son livre Jaune

 

MICHEL PASTOUREAU, historien médiéviste et spécialiste de la symbolique des couleurs sera notre invité pour la sortie de son nouveau livre "Jaune, histoire d’une couleur" paru aux Editions du Seuil.

En partenariat avec la SIM - Société industrielle de Mulhouse, le Journal L'Alsace , le @Crédit Mutuel, l' Université de Haute-Alsace UHA et la Librairie Bisey.

 7 décembre  16h -18h

Conférence " Tempête de couleurs "  ALICE MARQUAILLE
« Aujourd’hui, dans le car qui allait à Marseille, j’ai été pris dans une tempête transcendantale de visions colorées. Nous suivions une longue avenue bordée d’arbres et je fermais les yeux face au soleil couchant. J’ai alors été submergé par un afflux extraordinaire de motifs d’une luminosité intense, dans des couleurs surnaturelles, qui explosaient derrière mes paupières: un kaléidoscope multidimensionnel tourbillonnant dans l’espace. J’ai été balayé hors du temps. Je planais dans un monde infini. »
Brion Gysin Dream Machine, in Olympia, A Monthly Review From Paris, N°2, Janvier 1962

Ce ne seraient donc pas nos yeux qui voient les couleurs. Ce serait nos cerveaux, nos cultures, nos habitudes, ce seraient nos émotions, nos corps aussi.
Dans le concert des anges, au cœur du Retable d’Issenheim, Matthias Grünewald fait résonner les vibrations chromatiques et musicales d’un même accord. Ces couleurs, pour le peintre, sont matière première, enjeu et finalité même. Mais elles le sont aussi pour des musiciens. Le halo de couleur, le bain de couleur même, est une forme qui imbrique artiste et musicien avec technicien de son temps, au bénéfice d’une expérience multimédia multisensorielle. On pense bien sûr au Exploding Plastic Inevitable de Warhol et Velvet Underground, mais c’est un évènement qui s’inscrit dans une histoire aussi longue que chatoyante d’expériences. Nous nous arrêterons sur quelques créations, choisies avec arbitraire et fantaisie pour tenter de vivre à notre tour une tempête transcendantale de visions colorées.
log.png